Category: Belgique, Festivals, Les Ardentes

En effet, le festival change de peau, de style et de public depuis l’an passé et cette année ils ont choisi de nous le faire comprendre en beauté avec des artistes programmés tels que Action Bronson, Ty Dolla $ign, Sniper ou encore Tyler The Creator.

Sentant que l’ère des festivals arrivent à sa fin, ils ont choisi de changer de style, car trop visité partout en Belgique et faire des Ardentes un festival qui bouge et où l’ambiance deviendrait interculturelle plutôt que pop-rock.

Pour leur 11ème édition mais l’occasion de leurs 10 ans de festival, ils nous avaient réservés une surprise ! Ce mercredi 6 juillet, le festival a démarré sur les chapeaux de roues avec Indochine en tête d’affiche pour notre plus grand plaisir.  Mais ce n’est pas tout niveau nouveautés !

Ils ont mis en place le « Wallifornia Park », un espace d’expression artistique où des associations étaient invitées. Photomatons, espace tags et karaoké étaient au rendez-vous.  Sans oublier l’espace foot pour le bonheur des sportifs.

Etant donné que le public venant aux festivals en général est plus jeune, plus multiculturel, plus bigarré, le festival les Ardentes a pris les devants et a innové afin de se positionner comme espace de rencontre et de sensibilisation en plein cœur d’un festival.

C’est un projet sur 4 ans que les Ardentes se lance comme défi : devenir le festival urbain de référence à l’international. En effet, des artistes américains commencent à identifier Liège étant un spot parfait pour leurs prestations hip-hop urbaines.
C’est donc naturellement qu’ils ont beaucoup investi dans cette nouvelle ligne conductrice et sont passés d’une line-up d’1 million d’euros à un peu plus de 2 millions d’euros.

Jeudi et vendredi ont été des jours qui ont attirés entre 16 000 et 18 000 personnes sur le site avec des artistes urbains en journée tels que Yelawolf, Flying Lotus, Giorgio, Sniper, Jurassic 5. Mais par contre en soirée, nous avons pu retrouver des artistes électro tels que Rone, Kölsch, Wilkinson et 2manydjs.
N’oublions quand même pas que les Ardentes font toujours la part belle aux artistes liégeois tel que Kennedy’s Bridge !

Samedi était la meilleure journée d’affluence avec 20 000 spectateurs, évidemment grâce à la présence de Pharrell Williams et d’Alice on the Roof ou encore Big Flo & Oli qui ont tous mis l’ambiance à leur façon. Petite mention à la présence de Synapson et de Salute pour bien finir cette journée.

Dimanche étant souvent le jour le plus familial, nous avons pu voir plus d’enfants que les autres jours avec des artistes tels que Casseurs Flowters, Lily Wood and the Prick, les Innocents dans leur retour sur scène ou encore l’énigmatique Mustii qui a eu la dure tâche d’ouvrir cette journée à 14h. N’oublions évidemment pas la présence de Future (enfin !), Nekfeu et Aaron.

Pour l’an prochain, il semblerait que les Ardentes resteront sur le site du Parc Astrid à Coronmeuse et que le focus des prix plus bas sur les tickets restera d’application pour attirer le public visé : jeune, urbain, international et bigarré.

Malgré ce beau tableau, nous avons quand même quelques déceptions :

  • La prestation de PNL était insipide et incolore. Nous aimons bien le rap, mais nous faire insulter sans raison et sans chanson, ça nous laisse perplexes.
  • Les traditionnels problèmes de sons au HF6 qui d’après les organisateurs à la conférence de presse, nous communiquent devoir ces problèmes aux équipes ingé sons des artistes venus mixés. Pourtant c’est chaque année la même remarque. Pour leur défense, ils ont tenté quand même de mieux sonoriser avec des gradins en fond de salle.
  • Notre pauvre Christophe ne chantera plus « Aline » pour qu’elle revienne si le son qui lui revient soit si incompréhensible. Dommage pour ce grand artiste qui aurait pu égaler la prestation de Bashung en 2008.

En résumé, malgré les menaces terroristes et autres conjonctures actuelles, chacun a bien été accueilli aux Ardentes, et celui-ci reste une valeur sûre du paysage festivalier belge !
Retrouvez-nous bientôt pour un focus sur Mustii qui sera publié dans quelques jours.

Stay tuned et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Céline Jasoing

Découvrez notre reportage en photos sur notre page Facebook !