Pour sa 27ème édition le Sziget se veut être un festival aux multiples facettes. Après des annonces retentissantes, la programmation se précise pour l’Europe Stage qui dévoile peu à peu son affiche, ainsi que pour le Colosseum et sa scène 100% musique électronique.

Cette année encore, le Sziget sera la grande réunion des amoureux de la musique.

Après Petit BiscuitLa Femme et Les Négresses Vertes l’année dernière, une programmation francophone de haut vol est de nouveau au rendez-vous pour le plus grand festival open-air d’Europe. Cette année la touche à tout Jain va enflammer la Main Stage, le groupe montant de l’électronique français The Blaze et l’insatiable Fakear, qui présentera son projet Orisha, se produiront sous le chapiteau de l’A38.

Comme lors des éditions précédentes, les artistes émergeants européens sont mis à l’honneur sur l’Europe Stage. On pourra y retrouver le groupe de punk celtique tchèque Pipes and Pint, les stars de la pop hongroise Mongooz and the Magnet ou encore le collectif électronique hollandais de 9 membres Jungle by Night, mais aussi de nombreux groupes francophones.

Cette année est la première édition où le festival reçoit des groupes français qui cumulent autant de vues sur YouTube. L’Europe Stage accueillera le héros du hip pop underground français Hippocampe Fou (22 millions de vues cumulées), le rappeur Lord Esperenza qui vient d’annoncer la sortie de son album Drapeau Blanc (17 millions de vues cumulées) et la nouvelle pépite du rock français Rendez-vous.

Chez nos voisins francophones, on pourra écouter le trio de rap belge L’or du Commun et la talentueuse artiste suisse Sophie Hunter eux aussi de passage sur l’Europe Stage.

Dernière surprise, Charlie Winston célèbre interprète britannique du tube Like a Hobo, montera sur la scène du Sziget avec son nouveau album Square 1 sorti en septembre dernier.

La grand-messe de la musique électronique : le Colosseum

Au cœur du Sziget Festival, le Colosseum est une grande arène en matériaux de récupération avec une scène 100% dédiée à la musique électronique.

Côté programmation nous trouvons parmi les premiers noms des artistes qui ont déjà fait bouger grand nombre de clubbers à travers le monde : la canadienne exilée au Royaume-Unis B.Traits, le multi instrumentiste KiNK, le prodige allemand Objekt ou encore wAFF, le jeune britannique aux productions ciselées (programmation complète en dernière page du CP).

Avec un tel line-up, le Sziget Festival réaffirme sa position : offrir une expérience intense aux néophytes comme aux spécialistes de tous les genres de musique, et donne une place de choix à la musique électronique avec cette programmation titanesque. Le RDV des amoureux du clubbing est posé.

Les tickets journée ainsi que les pass 3, 5 et 7 jours sont disponibles à partir de 75 euros (changement de tarif le 9 mai +10€)



Categories: Festivals