Photo: László Mudra http://www.mudralaszlo.hu – Rockstar Photographers

Sziget s’efforce de toujours tendre vers plus d’acceptation des différences et vous invite à revenir sur les derniers moments du festival de cette année. Des scènes de joie et de frénésie ont été transmises à travers le monde, pendant que des feux d’artifice éclataient dans le ciel alors que les légendaires Foo Fighters jouaient un set épique devant une foule de fans en délire. Avant de se lancer dans une interprétation inoubliable de leur titre classique «Everlong», le chanteur des FF Dave Grohl désigne un fan chanceux, suppliant le public de l’amener sur scène. Entre les chœurs, Dave Grohl a crié à travers la mer des gens :

«C’est lui la p*tain de star du concert, ici !»


Le festivalier émerveillé (et son fauteuil roulant) a été soulevé par les mains du public, qui l’a fait monter sur scène pour terminer le concert avec un final où il a fracassé la guitare. Avant d’apprendre ce moment inoubliable, une équipe de tournage indépendante s’était rendue au Sziget pour en savoir plus sur la star de l’émission, créant ce mini- documentaire poignant «Wheels Of Madness».

Il s’avère que Gal Mizrachi (alias Gal Festival), 33 ans, est notre protagoniste du slam et du cassage de guitare. Professeur de multimédia à Tel-Aviv, il fréquente le Sziget chaque année depuis cinq ans et a l’intention de continuer à le faire. Nous en découvrons davantage sur son expérience du festival et sur la façon dont cela a changé sa vie : Gal explique : le Sziget a changé ma vie. C’est mon festival favori et mon endroit préféré sur terre. Cela m’a beaucoup appris sur moi-même et sur l’humanité, la gentillesse, les amitiés et m’a permis d’étendre mon paysage musical à différents artistes du monde entier. Sziget m’a prouvé que les limites n’existent qu’à l’intérieur de nos esprits. Je suis une meilleure personne grâce au Sziget. Je vous remercie !

Categories: Autres