Focus : Le Cabaret Vert

Nana Mouskouri se produira à Ostende ce 18 février à l’occasion de son Forever Young Tour
17 juin 2017
Découvrez le nouveau single de Liion, Don’t You
18 juin 2017

Focus : Le Cabaret Vert

Le festival doit son nom à un poème de l’enfant du pays : Arthur Rimbaud. Octobre 1870, Arthur Rimbaud a tout juste seize ans, il cherche à s’échapper, voir et vivre autre chose, faire en sorte que la poésie, la sienne, puisse trouver une autre forme. Lors de sa fugue, l’adolescent – poète, originaire de Charleville est de passage à Charleroi. C’est une auberge, Au Cabaret Vert, qui verra arriver le fugueur soucieux de trouver un peu de repos. Il s’y enivre de senteurs et de couleurs. Des valeurs épicuriennes qui siéent bien à l’ambiance du festival, véritable bain de musique, goûts et couleurs.

À la fin de l’été, on file dans les Ardennes aussi simplement qu’on filera sur Mars dans 50 ans. Le Cabaret Vert, plus exotique que la planète rouge. Car au bout de 13 ans, on sait bien que le Cabaret Vert, c’est tout un univers, pas un simple empilage de concerts. Et cette année, on monte encore en gamme ! Les lives, ils sont là : une programmation de haute volée, internationale, pour tous, du plus pointu au plus populaire, entre Justice ou Cypress Hill, Korn ou Franz Ferdinand, de Vald et Petit Biscuit jusqu’à Ty Segall et Denzel Curry pour ne citer qu’eux, sans oublier la scène locale. De l’authentique, sur scène oui, mais dans la bouche aussi : les cuistots et les produits consommés sur le site étant pour la plupart issus des filières locales.

Un cabaret vraiment vert, à tous les niveaux, car la bande d’Ardennais qui a imaginé ce moment de bonheur, qui l’a vu grandir jusqu’à atteindre près de 90.000 participants chaque année, et qui continue à le faire vivre, puise sa fierté dans le fait que l’ensemble du festival est pensé comme éco-responsable. Du circuit court, du recyclage, des «barbouzes verts», des produits équitables, du transport doux, une démarche globale, des innovations chaque année.

L’ADN du Cabaret Vert… Un public bichonné, devant et à côté des concerts, des espaces pour la fête et la danse bien sûr, mais aussi un soin tout particulier donné à tout ce qui entoure la musique… Des petits coins à l’ombre, une bonne bouffe attablé entre potes, des espaces pour chiller entre les concerts, un camping au poil, et bien sûr une programmation cinéma, BD, cirque et arts de la rue dans des lieux dédiés parce que la biodiversité est aussi culturelle. Une autre planète au coeur de la ville, au bord de l’eau. Un cadre magique pour une ambiance inimitable

Nouveau cette année, SOS CAMPEURS !

Cette année, Decathlon Charleville-Mézières s’associe au Cabaret Vert pour faciliter la vie des campeurs. Tu as embarqué tout ton matériel de camping mais une fois sur place les sardines restent introuvables ? Tu en as marre de passer 1h à gonfler ton matelas à en soufflant ? Au moment de partir tu galères à replier ta tente 2s ? La Decateam a pensé à tout ! Rendez-vous au pop-up “Deca Camp” sur le camping 1 pour trouver ton matériel manquant*, profiter du compresseur, des précieux conseils et de l’aide de la Deca Team (la tente 2s n’a plus de secrets pour eux !).

* Produits vendus : tentes, sardines, matelas, sacs de couchage, fauteuils, tables, glacières, pataugeoire… Quant au camping n°2, il propose de voyager léger avec la possibilité de louer une tente et son matelas deux places pour 15€ par nuit ** (soit 7,50€ par personne) soigneusement montée par la Decateam.
** Sac de couchage non fourni pour des raisons d’hygiène, vous pouvez apporter le vôtre ou en acheter un sur place.

Le Cabaret Vert, un festival pluridisciplinaire

Musique, BD, arts de la rue, cinéma, … Pourquoi choisir ? Prends tout. Il y a plein de raisons de venir au Cabaret Vert. Parce qu’on est bichonné par l’équipe du festival, déjà ! Pour l’ambiance et bien sûr pour la prog’. Les concerts, évidemment, mais aussi tout le reste. De la scène Zanzibar chauffée à blanc par les plus grands groupes, jusque dans la fraîcheur du chapiteau de la Pellicule Ensorcelée pour une petite séance de cinoche. De la magie des arts de rue du Temps des Freaks jusque sur le dancefloor du Temps des Cerises. Allongé avec une bonne BD ou dans la fosse devant la scène des Illuminations. Un festival à entrées multiples, à ambiance folle ou relax… Où la musique a son importance mais sait laisser de l’espace à tous les autres arts. Chaque lieu a son atmosphère propre, sa personnalité, mais tous ont le même esprit, celui du Cabaret Vert.

Et niveau programmation ?

Jeudi 24 août : Cypress Hill, London Grammar, Flume, Death Grips, Chronixx, Cashmere Cat, The Orwells, Mondo Cozmo, Grindi Manberg

Vendredi 25 août : Korn, Jain, The Kills, Soulwax, Band of Horses, Parquet Court, Turbonegro, Denzel Curry, Ty Segall, Carpenter Brut, Goat Girl, Stories…, Dirty Deep

Samedi 26 août : Justice, Franz Ferdinand, Vald, The Blaze, The Lemon Twigs, Allah-Las, Fishbach, Alb, Panda Dub, Yassassin, Girl Band, Underdog Effect, T/O, Tequilasavate Y Su Hijo Bastardo

Dimanche 27 août : Catherine Ringer, Petit Biscuit, Fkj, Kate Tempest, The Yokel, Pire Mastaa

Infos & tickets sur wwwcabaretvert.com

X