La France et la Belgique à l’honneur pour la 25ème édition du Sziget Festival !

LUDE : son nouveau titre « It’s All Right » sublimé par la voix de Jim Bauer !
24 mai 2017
TRINIX : Cet été, ne manquez pas le phénomène chill house aux 6 millions de streams !
29 mai 2017

La France et la Belgique à l’honneur pour la 25ème édition du Sziget Festival !

Excellente nouvelle pour les festivaliers français qui vont pouvoir crier « Cocorico ! » sur l’Île de la Liberté cet été : les organisateurs du Sziget viennent d’annoncer que l’édition 2017 sera spécialement aux couleurs de l’hexagone et privilégiera la scène francophone avec notamment la grande première de Rone qui rejoindra Naâman, Biga*Ranx, Her et bien d’autres. Les Szigotos encore indécis ne vont plus devoir tarder car les tarifs promo des pass se terminent le 31 mai à midi.

L’année dernière, le Sziget a accueilli 496.000 festivaliers au total. Qu’il s’agisse des Szigotos, des artistes, des professionnels de l’industrie musicale ou encore de la presse, tous tombent d’accord : l’édition 2016 a été la meilleure édition du Sziget jusqu’à présent ! L’Île de la Liberté a reçu le titre de  » Meilleur Festival d’Europe  » en 2011 et 2014, de  » Meilleur Line Up d’Europe  » en 2015 et «  Festival Européen Préféré des Artistes » en 2016.

Rone, le projet du producteur parisien Erwan Castex, procède d’une démarche qui intègre tant ses amours cinétiques de réalisateur et sa science de l’expérimentation sonore que les exigences d’une belle quête de sens née au creux de ses inclinations musicales. Entre échos de ce que l’on nomma faute de mieux l’Intelligent Techno et sonorités exotiques, les compositions de Rone ouvrent donc d’inédits territoires – non qu’elles se placent dans la quête forcenée de la nouveauté mais parce qu’elles sont le fruit d’un récit personnel.

Élu Révélation de l’Année en 2013 aux Victoires du Reggae, Naâman s’impose rapidement auprès de la critique et de son public. Son premier album Deep rockers Back a yard, est consacré « Meilleur Album French Touch » en 2014. Après plus de 130 concerts en France, Suisse, Espagne, Royaume-Uni, Canada, Chine et Jamaïque, et plus de 35 millions de vues cumulées sur YouTube, il ne cesse de s’imposer sur la scène internationale. Une rumeur nous dit qu’il mettra le feu au Sziget cet été !

On pourrait, sans trop se tromper, qualifier Biga*Ranx de précoce. Influencé par les deejays de reggae dancehall ou les rappeurs américains, c’est âgé d’à peine 13 ans que le jeune artiste entame sa carrière musicale. Le singjay de génie – contraction de singer et deejay – a sorti son dernier album Nightbird en mars 2015 où l’on découvre toute l’originalité de Biga*Ranx : une dub profonde et une voix alambiquée à l’ancienne, résolument mise au goût du jour par le jeune prodige du reggae qui a retourné les salles parisiennes puis a enchaîné avec une tournée sold-out dans toute la France.

C’est à Bruxelles que se forme Puggy en 2005. Le trio pop rock sort ensuite deux singles, « The Luckiest Crime » et « Out of Hand » puis l’album Dubois Died Today en mai 2007. Le troisième album To Win the World (avril 2013) à l’ambition soutenue poursuit dans la même ligne claire d’un rock efficace. Le suivant, Colours, paraît en 2016 et ouvre de nouvelles perspectives avec des mélodies plus pop et quelques éléments électroniques. Le groupe l’a conçu entre Londres et Bruxelles avec l’aide de David Kosten, producteur remarqué aux côtés de Marina and the Diamonds et Bat For Lashes. Ils viendront pour la première fois faire danser les Szigotos belges, tout comme leurs amis compatriotes Brutus.

Après un premier EP convaincant sorti en 2012, puis un second tout aussi estimé en 2013,    Clément Bazin parcourt le monde pendant 2 ans et demi, en tant qu’instrumentiste pour Woodkid. Il imagine un son lumineux, métissage futuriste de beats électroniques et de percussions organiques. Nouvelle recrue du label qui monte, Nowadays Records, il rejoint La Fine Equipe, Douchka et Fakear dont il a d’ailleurs assuré quelques premières parties lors d’une tournée de printemps affichant complet. Dans le même registre musical, le Colosseum proposera notamment le belge Marco Bailey & le français DJ W!ld.

Tous les amoureux de World Music pourront se délecter devant les lives de Zoufris Maracas, La Caravane Passe et l’indémodable Orchestre National de Barbès : concerts explosifs et pogos au rendez-vous !

Le groupe franco-tunisien Dhamma qui a remporté la finale du Tremplin Sziget viendra faire danser les festivaliers de l’Europe Stage. Ce duo, à la fois très fusionnel, doux et créatif proposera une musique fraîche et nouvelle, qui lie chant, sonorités d’ailleurs, et musique électronique.

Les artistes francophones (par ordre alphabétique) :
BIGA*RANX / BRUTUS / DJ BOBALICIOUS / CLÉMENT BAZIN / DHAMMA / DJ VINO DILO / DJ W!ld / DJ WONDERBRAZ / HER / LA CARAVANE PASSE / LA GAPETTE / CIE 7273 / CIE ALBEDO / CIE CIRQUE ALPHONSE / CIE DYPTIK / CIE LA MIGRATION / CIE KÄFIG / COLLECTIF ARBUSTE / MACHINE DE CIRQUE / MÉCANIQUE VIVANTE / MR. BANANA / NAÂMAN / ORCHESTRE NATIONAL DE BARBÉS / OOZ BAND / PUGGY / RADIOMENTALE / RONE /S.O.U.P.E CIE / ZOUFRIS MARACAS

Cirque, cinéma, théâtre et musées francophones :
Cette année, les Szigotos pourront retrouver des petits théâtres de rue partout sur l’île avec notamment la S.O.U.P.E Cie proposant des spectacles de marionnettes. Depuis 1989, la Cie Mécanique Vivante réalise des machines à rêver qu’elle met en scène sur les territoires du monde entier. Les Szigotos pourront également se délecter des déambulations du Collectif Arbuste, de la Cie Albedo, ainsi que les Ooz Band.

Venue tout droit du Canada, la Machine de Cirque fera son show éponyme tout comme sa compatriote la Cie Cirque Alfonse avec le Show Barbu. Il y aura également Mr. Banana originaire de Québec.

Sur la scène extérieure de la Fidelio Theatre and Dance Tent, nous retrouverons les Compagnies françaises Dyptik et La Migration. Sous le chapiteau, ce sera la Cie Käfig et son spectacle Pixel et la Cie Thor avec Anima Ardens ainsi que la Cie 7273 venue de Suisse.

Sur la Papageno Classical, Opera and Jazz Stage, nous pourrons assister à des cinéconcerts dont deux seront assurés par RadioMentale, fondateur de la tendance des « Cinémixes » sur des films de Buster Keaton.

Le Quartier des Musées est le lieu où les Szigotos peuvent découvrir un musée hongrois majeur mais dans un contexte interactif et décontracté. Toutefois cette année, il y aura un invité prestigieux : le Musée National de lHistoire de lImmigration de Paris. Il rejoindra le Musée de lEthnographie de Budapest pour une exposition sur plus de 100 m² proposant des jeux divertissants sur le thème de l’intégration, de l’immigration… ainsi que des tables rondes pour discuter de ces sujets-là.

Point final et capital qui ravira les festivaliers : l’Apéro Camping, lieu idyllique et incontournable au cœur du festival, permet de bénéficier d’une ambiance unique orchestrée par la fine fleur des DJs frenchies, d’une restauration « à la française » et d’un camping aux nombreux privilèges. C’est l’endroit le plus arboré du site où une équipe d’accueil francophone sympathique est à votre service 24h/7j. Il sert enfin de point de rencontres et d’informations en français !

Il ne reste plus qu’à savoir si, Károly Gerendai, fondateur et co-propriétaire du Sziget, ouvrira la cérémonie par un « Français, je vous ai compris ! »

Pour retrouver toute l’actualité du festival, rendez-vous sur szigetfestival.fr

X