Interview d’une artiste montante : BEC

NRJ DJ Awards
26 octobre 2017
Axelle Red sort un nouveau single et sera en concert à l’AB le 2 juin
27 octobre 2017

Interview d’une artiste montante : BEC

Née à Brighton, établie à Londres pendant de nombreuses années et résidant maintenant à Berlin, BEC (connue par sa maman et le percepteur comme Rebecca Godfrey) est l’une des étoiles montantes de la scène techno avec plusieurs sorties sur le label Second State de Pan-Pot ainsi qu’un agenda déjà bien rempli et le weekend passé on a pu l’a retrouver dans l’émission de la radio SLAM! ‘The Boom Room’ pour représenter Second State. Pas mal pour quelqu’un qui a seulement démarré sa carrière professionnelle en 2014 ! Après seulement trois maxis sortis, BEC a déjà insufflé son oxygène sur le monde de la techno. La DJ britannique est la protégée de Pan-Pot et de leur label Second State. Avec sa techno dure, musicale et très rythmée, BEC a le profil pour réussir longtemps sur le label et dans l’industrie techno, très friande de ce genre de profils.

Pour honorer le lancement de son concept CURIO à Anvers, on s’est dit que nous devrions probablement faire une rapide discussion afin d’en savoir un peu plus à propos de cette graphiste qui est devenue une héroïne techno. Alors sans plus tarder…

Bonjour Rebecca, merci de nous donner un peu de ton temps pour répondre à nos questions. As-tu eu une bonne saison estival cette année ? Jusqu’à présent quel a été le fait le plus marquant ?

C’était top. Ce qui m’a principalement marquée ce sont les 10 derniers jours d’aout ou j’ai joué au Sunwaves festival en Roumanie et je suis ensuite partie aux Etats-Unis pour jouer au Burning man.

Tu as récemment mixé à Anvers au Club Vaag pour le lancement de ton nouveau projet CURIO, peux-tu nous le décrire ? Comment s’est passée la soirée ?

Oui, ça s’est super bien passé. Le nom signifie « un objet intriguant » L’idée n’est pas seulement d’inviter les pionniers actifs les plus reconnus de la techno en mais aussi de mettre en évidence les numéros de second plan de la nuit. Comme je le sais si bien, il est souvent difficile de gagner de la reconnaissance en tant qu’artiste montant. Je veux vraiment les promouvoir et les mettre sous le feu des projecteurs, au lieu qu’ils fassent juste partie des têtes d’affiches. Pan-Pot m’ont donné cette chance et j’en suis tellement reconnaissante que je veux continuer le chemin qu’ils m’ont offert et le transmettre à quelqu’un d’autre qui je pense est extrêmement talentueux.

Grâce à votre biographie, j’ai appris que tu avais étudié le design pendant tes études … La première fois que tu as joué au Club Vaag, quels ont été tes sentiments à propos de l’atmosphère,  l’intérieur du club ?

J’ai adoré. C’est petit mais ça a une atmosphere tellement intime. Et un super système son. L’installation des lumières cool et de taille me rappelle le club Watergate à Berlin. C’était aussi ma premiere fois en Belgique quand j’ai fait mes débuts a Vaag. Et j’ai trouvé tout le monde si sympathique, un endroit vraiment super pour jouer.

Au cours d’une interview passée tu as révélé que tu envisageais de lancer ton propre label dans un futur proche, Curio deviendrait-il bien plus qu’un concept?

Tout à fait, Curio n’est pas juste un évenement mais une plateforme que je vais utiliser pour lancer des projets dans le future. C’est une base pour moi pour faire grandir mes idées et cela me permet de les répandre au monde.

La maison de disque des artistes Pan-Pot, Second State, t’a accueillie pour la sortie de ton premier vinyle, comment s’est passé la rencontre avec ce duo ?

Un ami m’a présenté à Thomas et tassilo en 2014 quand ils jouaient au London Warehouse Event avec les Krankbrothers. On s’est directement bien entendu et j’ai parlé de leur tout nouveau label (à ce moment-là). Je visitais Berlin juste après donc je suis passé par leur bureau de production et je leur ai montré quelque unes de mes maquettes. Du jour au lendemain, Ils m’ont demandé de faire partie de Second State, donc j’ai déménagé à Berlin et j’ai maintenant un label incroyable où je me sens bien et un soutien fabuleux de 2 des meilleurs gars du business.

Suite à ton intégration dans ce label, tu as pu partir en tournée en Asie avec toute l’équipe, dites-nous, comment ça s’est passé? La réaction du publique était-elle différente de celle en Europe?

Je suis en fait allé en tourner en Asie toute seule. J’aurais vraiment aimé si les autres avaient pu me rejoindre. Oui, c’était vraiment différent. Je devais jouer intelligemment en trouvant des astuces pour faire bouger la foule. Ça m’a permis de voir ce que je valais. J’admire vraiment à quel point le show prend de l’importance en Asie maintenant, et j’ai l’intention d’y partir en tournée chaque année.

Raconte-nous, quel a ton meilleur souvenir durant cette tournée ?

Entre les shows, j’ai visité Bagan en Birmanie. C’était mon anniversaire et mon ami m’a supris avec un tour en Montgolfier au lever du soleil au-dessus des 2000 temples bouddistes qu’ils ont la-bas. C’était vraiment un des meilleurs jours de toute ma vie jusqu’ici.

Si tu devais nous décrire ton style musical en trois mots ? (durant tes sets)

Energique, chargé d’émotions, fluide

Quand tu n’es pas derrière les platines, que fais-tu durant tes temps libres ?

Je fais d’habitude de la musique ! Je viens aussi d’un milieu de design graphique donc j’aime vraiment créer des œuvres. J’ai toujours l’impression que je dois faire ou créer quelque chose. Il est assez rare que je me repose.

Si nous voulons venir te voir dans les prochains mois, où pouvons-nous te voir ?

Je serai au Kompass club à Gand le 4 novembre ou je tiendrai un showcase de la deuxième edition de Curio. Nous avons invité Sam Paganini et Zoe pour celui-la. Ça sera la troisième fois que je jouerai au Kompass, je suis tellement excité vu que j’adore le club. Ca rentrera certainement dans les annales.

QUESTIONS EXPRESS

Si je pouvais t’offrir un verre, que prendrais-tu ?
Gin Tonic sans hésitation !

Quel est ton repas préféré ?
Si je me sens bien, une salade super saine. Ou une Pizza si je me sens vilain !

Un film qui t’a marqué ?
Lion. Je l’ai regardé il y a deux semaines dans l’avion en revenant d’une soirée et j’ai pleuré mais dans le bon sens !

Un pays où tu aimerais voyager bientôt ?
Je rêverai de visiter Bali, j’en ai tellement entendu parler, et je veux vraiment y aller. J’espère que je le ferai avant la fin de l’année !

Un livre que tu recommanderais ?
Der Klang der Familie : Berlin, la techno et la chute du mur.

Avec qui aimerais-tu faire un B2B ?
Boris, un deejay resident au Berghain. Je pense qu’il joue toujours des sets intelligens avec des morceaux qui tu ne t’attendrais jamais.

Un endroit où tu rêverais de jouer ?
Warung Beach Club au Brazil ! Ça a l’air absolument incroyable.

Ne ratez pas sa prochaine soirée CURIO au Kompass Club :

Site officiel | Facebook | Twitter | Instagram

X