LE K-TOWN FESTIVAL DE RETOUR À COURTRAI

DREAM NATION FESTIVAL, L’AFTER DE LA TECHNO PARADE DE PARIS
2 janvier 2017
EXTREMA NOIR DÉMÉNAGE À HASSELT !
2 janvier 2017

LE K-TOWN FESTIVAL DE RETOUR À COURTRAI

Le samedi 10 septembre, le K-Town Festival s’installera pour la quatrième fois sur les terrains de la VIVES Hogeschool à Courtrai. L’organisation est à nouveau assurée par Suburb Soundz, qui a déjà fait ses preuves depuis des années dans le secteur événementiel avec des concepts de qualité. Cette année, plusieurs nouveaux partenaires sont venus prêter main forte au fidèle partenaire VIVES, parmi lesquels Blue Flame Entertainment d’Anvers, le collectif brugeois de drum‘n’bass Tacticz, le géant rétro Bonzai Records et le concept local King Kong de Fred Hush avec le Magazine Club de Lille où il est résident. Ensemble, ils proposeront quatre scènes offrant aux jeunes festivaliers le meilleur de la musique électronique dans quatre styles différents. Les sons les plus commerciaux seront présents sur la Main Stage, à côté de la drum‘n’bass, du rétro et de la techno sur les autres scènes. Chaque genre pourra compter sur de grands noms (inter)nationaux, avec au total une cinquantaine d’artistes différents.

L’année dernière, le festival s’est tenu en juillet pour marquer le début de l’été. En 2016, le choix s’est porté sur le mois de septembre pour que la nouvelle année scolaire puisse démarrer sur une note festive. Le festival reste destiné aux jeunes de Flandre occidentale et des alentours mais, grâce au rayonnement du programme impressionnant, la jeunesse de tout le pays et au-delà est attendue. Avec en prime un accès gratuit pour les étudiants locaux de VIVES. Ils peuvent en effet échanger le montant de leur ticket en prévente au festival contre des bons pour des boissons. K-Town Festival reste un festival de jour qui ouvre ses portes à 13h00 et les ferme à 1h00.

La Main Stage est à nouveau hébergée par VIVES qui, cette année, unit ses forces aux anversois de Blue Flame Entertainment. Outre l’exploitation d’une maison de disque prospère, ils collaborent également avec de très grands noms belges. Plusieurs de ces artistes, comme Neon, The Oddword, Nexus…, sont des valeurs sûres, tant à Tomorrowland qu’à Tomorrowworld, et ils seront aussi présents au K-Town Festival. Tout comme Dimaro, Double Pleasure et Dennis Cartier, d’autres talents confirmés présents lors des grands festivals. Les nouveaux noms prometteurs, tels que Your, Onepack, Growzy et Freaquency n’ont pas été oubliés, et une place a été réservée pour un talent inconnu qui pourra ouvrir la scène par l’entremise d’un DJ contest. Ils chaufferont la scène avec une combinaison de sons plus commerciaux, du R&B à la harddance, en passant par l’EDM et l’électro house. Le public sera alors fin prêt pour accueillir comme il se doit les têtes d’affiche telles que Mark with a K, qui a déjà rempli à 2 reprises le Lotto Arena et a participé 10 fois à Tomorrowland, et Lil Kleine, que tout le monde connaît grâce à son méga hit ‘Drank & Drugs’, qui a occupé l’année dernière le numéro 1 du Top 100. Les festivaliers pourront se démener avec frénésie sur la Main Stage K-Town !

Cette année, la Drum‘n’Bass Stage est prise en charge par Tacticz, le très populaire collectif de drum‘n’bass qui a fêté son 10e anniversaire fin de l’année dernière et est notamment responsable du festival outdoor gratuit organisé pendant les ‘Sinksenfeesten’ à Courtrai. Leur programmation compte une série impressionnante de grands noms étrangers, comme la tête d’affiche, Audio que l’on peut annoncé maintenant après  sa présence à Dour. Il vient de sortir un nouvel album ‘Beastmode’ sur RAM Records. Et aussi les Teddy Killers de RAM Records seront présents, venus tout droit de Russie, tout comme les Allemands de Current Value et l’anglais DLR de Dispatch et Metalheadz Recordings. Les Belges seront représentés par le groupe anversois Hypoxia, qui a rencontré un succès international après les sorties chez Titan Records, Radar Records et Audio Porn, entre autres. Sans compter Tito des événements Stealth Bombers extrêmement populaires et Cedex & Higher Underground de Star Warz et Steam à Gand. Ici aussi, les festivaliers profiteront d’une combinaison parfaite de talents renommés et émergents, avec des places pour La Junta, Mindshock, Miles, Dubgrow ainsi que pour le gagnant d’un DJ contest. Pas d’événement drum‘n’bass sans MW power ! Nous pouvons compter pour cela sur MC Mush, MC Nice et MC 3XB. Amateurs de breakz retentissants et de lignes de basse ondulantes, la Tacticz Stage est l’adresse que vous cherchez !

Les amateurs de techno trouveront leur bonheur sur la scène hébergée par le concept King Kong de Fred Hush, qui coopère étroitement avec le Magazine Club de Lille, où il est aussi résident. L’autre résident du Magazine Club, Peo Watson, se devait aussi d’être présent. Sans oublier le local de l’étape Dimitri Andreas, qui rencontre un succès international avec de nombreuses productions sur des labels de renom, tels que Music Man, Systematic Recordings, MB Elektronics, parmi d’autres. Le grand manitou de MB Elektronics, Marco Bailey, sera lui aussi présent. Jouissant d’une grande popularité à l’étranger, il fait fureur en ce moment avec ses premières soirées Materia au Privilege à Ibiza. L’Américain Function est un grand nom étranger qui s’est déjà installé à plusieurs reprises derrière les platines au Kozzmozz. Tête d’affiche sur cet scène est Mark Reeve du fameux label Drumcode de Adam Beyer. Les fans de ‘4 to the floor’ et de rythmes techno scandés sont ici à la bonne adresse.

Une nouveauté cette année : la Rétro Stage ! À présent que la musique club des années 90 a fait son grand retour, aussi chez les jeunes générations. Et qui mieux que Bonzai Records pourrait faire découvrir aux jeunes d’aujourd’hui les débuts de notre mouvement électro. Ils étaient à l’origine du genre et ont enregistré de très nombreux hits internationaux qui ont fait la renommée de notre pays au niveau international. Cerise sur le gâteau, les instigateurs de l’empire Bonzai : les Bonzai All Stars, têtes d’affiche d’événements tels que Tomorrowland et I Love the ‘90’s, en plus de concepts personnels comme Bonzai Retro et le festival Legacy. Avec dans leur sillage une série d’artistes qui ont enflammé les nuits de pratiquement tous les grands clubs de Belgique, comme Yves Deruyter et DJ Ghost de Cherry Moon, Phi Phi et Quincy d’Extreme, Franky Jones de Carat… Et des producteurs tels que Franky Kloeck de la formation ‘Cherry Moon Trax’, Franky Jones du populaire ‘Jones & Stephenson’, Jan Vervloet de ‘Thunderball’, parmi d’autres, et Bountyhunter, qui a marqué sous ce nom l’un des premiers hits mondiaux sur Bonzai. Pour découvrir les origines de la musique électronique actuelle, une petite visite à la Retro Stage est incontournable !

Au K-Town Festival il y en a pour tous les goûts, avec uniquement les meilleurs sons produits par les soundsystems les plus performants sur des scènes joliment décorées, avec tous les petits plus qui font d’un festival une expérience inoubliable. Soyez certains d’y assister et procurez-vous déjà vos tickets en prévente !

X