PARADISE CITY FESTIVAL, UN FESTIVAL GREEN

RONQUIÈRES FESTIVAL, SOLD OUT POUR LE SAMEDI !
2 janvier 2017
SELAH SUE, 30 MINUTES PLUS TARD À COULEUR CAFÉ
2 janvier 2017

PARADISE CITY FESTIVAL, UN FESTIVAL GREEN

La 2e  édition de ce festival prend à nouveau place dans le magnifique parc du Château de Ribeaucourt dans la commune de Perk, à deux pas de Bruxelles. C’est un festival qui se veut écolo et il faut dire que sur ce point-là, nous n’avons pas été  déçus !

La première chose « green » qu’on remarque d’emblée est le prix du parking. En effet, plus vous étiez dans la voiture, moins cher était le prix de celui-ci.  Evidemment, ceci a été mis en place afin de privilégier le co-voiturage entre festivaliers.Pour les festivaliers les plus courageux sans voiture, un service  de taxis « Uber » était à leur disposition pour rentrer sur Bruxelles !

Le festival est composé de trois scènes dont une couverte.  Pas de décors démesurés ici mais bien place à des scènes construite en bois, des tentes en cartons renforcés «  berbères » pour rester dans le thème. Le tout accompagné bien sûr de musique éléctro, house et deep house.

Pas de poches dans le sarouel ? Pas de soucis, ce festival a adopté le système « cashless ». En effet, votre bracelet est votre porte-monnaie ambulant. Pas de papier, pas de tickets que l’on perd, pas de sous oublié par-ci, par-là. Encore une fois, l’accent est mis sur la réduction de notre empreinte sur l’environnement.

L’un des points noir  que l’on avait pu reprocher à ce petit festival l’an passé avait été le manque de stand pour ce sustenter. Problème résolu par l’organisation pour cette année : trois fois plus de food trucks. Mais attention, des food trucks bio, bien évidemment ! Pour les plus fins palets, un chef de renommée vous faisait même la cuisine sur l’un des stands !

L’avantage de venir à un festival au style de musique plus « indy » ou independant pour les puristes,  c’est que nous avons eu pas mal de coup de cœur musicaux. Pour l’équipe de Move Tonight, un artiste nous a scotché plus particulièrement : Touris. Originaire de Grande-Bretagne, avec le Brexit en cours, nous avons été plus que ravis de son déplacement jusqu’à notre capitale. Eh oui, il a performé un live d’une superbe qualité !

Nous voulions glisser une dernière petite info au passage : l’an prochain, n’hésitez pas à séjourner au camping, nous y avons jeter un petit coup d’œil et ça vaut le coup ! Une « Kartent » 100% recyclable, un petite déjeuner du « Le pain quotidien » et le tout offert gracieusement, nous, on dit oui !

Alors on s’y voit l’an prochain ?

X