When We Die, le nouveau titre de Tricky

Avez-vous fait votre lessive ?
7 septembre 2017
Julien Doré en concert privé dans le métro de la Stib
7 septembre 2017

When We Die, le nouveau titre de Tricky

Tricky revient avec un 13e album, intitulé ununiform, à paraître en septembre prochain sur son propre label, False Idols, via !K7 Music. Sur cet album, délicat mais orageux, Tricky nous montre une de ses facettes les plus radicales, affrontant son héritage, son histoire, sa famille – et même la mort elle-même. À la fin, pourtant, il y trouve quelque chose d’étrange – la paix.

Album à pré-commander ici : https://k7.lnk.to/ununiform

C’est le premier véritable album de Tricky depuis qu’il a déménagé à Berlin il y a trois ans. Si beaucoup choisissent cette ville pour son statut de capitale de la fête, ce déménagement était pour l’artiste une pause : “J’aime cette ville parce que je n’y connais personne. Je mange bien, je me balade, j’ai un vélo… J’essaie de prendre soin de moi. Ici, je ne bois pas. Certains trouvent peut-être ça ennuyeux, mais moi je me lève à 9h du matin et me couche à 11h du soir. Je prends soin de moi..”

Si la majorité d’ununiform a été créée dans cette nouvelle ville d’adoption, quatre morceaux ont été enregistrés plus à l’est, dans la capitale russe. “Moscou est ma ville préférée dans le monde entier” explique Tricky. “Je ne voulais pas passer Noël à la maison, donc en décembre 2016 j’ai passé trois semaines là-bas, à enregistrer en mangeant de la nourriture russe.” Ces quatre morceaux sont autant de collaborations avec des rappeurs et producteurs locaux : “J’écoute du rap russe depuis 20 ans. J’ai toujours voulu un rappeur russe sur un de mes albums.”

Ces rappeurs font partie des plus célèbres artistes de Russie. Parmi eux, Scriptonite, MC sur ‘Blood Of My Blood’ et ‘Same As It Ever Was’ ; Vasiliy Vakulenko, l’un des rappeurs les plus populaires du pays, a composé le beat du single ‘The Only Way’. Le rappeur Smoky Mo apparaît sur ‘Bang Boogie’, morceau composé par Gazgolder, propriétaire d’un des plus gros label rap de Russie – le tout sans que Tricky ne parle russe ! “Je n’ai pas besoin de comprendre ce qu’ils rappent. Je le ressens. Ils vivent chaque jour comme si c’était le dernier, et j’aime ça.”

Avec cet album, Tricky revient également à un son plus classique, loin des expérimentations qu’on lui connaît : “Je n’ai plus rien à prouver, et je n’ai aucun problème à faire référence à moi-même”, explique-t-il. Ainsi, il décrit le single ‘The Only Way’ comme un “Hell is Round The Corner, Part 2”, peut-être comme une réponse à toute une vague d’artistes qui se réclame du Tricky des 90’s, de The XX aux rappeurs londoniens Gaika et CASisDEAD, avec qui Tricky a récemment travaillé. “J’ai un public très large. Je n’ai plus rien à prouver. Parfois, c’est OK de faire certaines choses à nouveau.”

Toujours dans cette idée de revisiter le passé, ununiform voit également le retour de collaboratrices passées, de Francesca Belamonte à Asia Argento en passant par Martina Topley-Bird. ‘New Stole’ est une interprétation remise au goût du jour de ‘Stole’, une chanson de Belmonte produite par Tricky et parue sur False Idols en 2015 ; Martina était chanteuse sur le premier album de Tricky Maxinquaye, paru un mois avant la naissance de leur fille, avant que ne suivent Nearly God (1996), Pre-Millennium Tension (1996), et Angels with Dirty Faces (1998). Et même si leur collaboration musicale s’est achevé il y a plus de dix ans avec l’album solo de Martina Quixotic (2003), Tricky rappelle qu’ils ont été en contact permanent pour élever leur fille. “J’ai dit à Martina ‘ce serait génial si tu étais sur l’album,’ et ça s’est fait vraiment naturellement ; elle m’a envoyé sa partie de chant par mail. Mes managers pensent que c’est quelque chose d’énorme pour les auditeurs. Mais ce ne l’est pas pour nous”. Même son de cloche avec Asia Argento, l’actrice que Tricky a fréquentée pendant un an à LA, et qui apparaît sur le délicat ‘Wait For Signal’ : “C’était vraiment facile de travailler avec elle parce que je la connais bien et je sais qu’elle est prête à tout essayer. Si je lui disais d’aller dans une autre direction, elle le faisait. Il faut être capable de prendre des risques.”

Cependant, Tricky a toujours l’envie de découvrir et travailler avec de nouveaux talents. C’est par exemple le cas de la chanteuse Terra Lopez, du groupe Rituals of Mine, présente sur ‘Armor’, Mina Rosa sur ‘Running Wild’, ou Avalon Lurks sur la reprise de Hole ‘Doll Parts’.

Pour conclure, Tricky pose une question rhétorique : “Les gens disent que cet album sonne comme du ‘Tricky’… Mais comme ça sonne, exactement ?”.

Ununiform, est une tentative intensément personnelle et ô combien magnifique de répondre à cette question.

X